Code d’éthique

Code d’éthique  (pdf – 182 Ko)

Le lac Miroir vieillit rapidement et devient vulnérable au fil des ans. L’eau est un patrimoine naturel collectif. L’utilisation du lac et de ses cours d’eau constitue un privilège. Tous les usagers doivent en être les protecteurs, d’où la nécessité pour la CRLM de se doter d’un code d’éthique reflétant les principes et les conduites visant à protéger la qualité de l’eau et la qualité de vie des riverains.

En acceptant et en appliquant le code d’éthique, vous contribuez concrètement à protéger le lac et améliorer la qualité de l’eau et la qualité de vie des riverains. Les lois et les règlements ne peuvent à eux seuls suffire à dicter tous les comportements et les conduites humaines.

Les principes sont :

  1. Protéger l’eau et son environnement, c’est l’affaire de toutes et de tous.
  2. Harmoniser les comportements humains avec les lois de la nature en éliminant les comportements nuisibles.
  3. Sauvegarder l’aspect naturel du patrimoine que sont l’eau, la flore, et la faune.
  4. Respecter, sur la rive du lac et des ses cours d’eau, la bande riveraine, zone névralgique de protection de la qualité de l’eau.

 

Comme riverain, je m’engage :

  1. À protéger la végétation naturelle de mon terrain, en particulier celle de la rive, respectant ainsi le règlement municipal interdisant toute tonte de gazon et coupe d’arbres et arbustes sur une bande d’au moins trois mètres à partir de la ligne des hautes eaux et je m’assure de planter arbres, arbustes et herbacées sur ce même périmètre.
  2. À m’abstenir d’épandre sur mon terrain engrais chimiques, herbicides, pesticides et autres produits nuisibles.
  3. À m’abstenir de construire des murs de pierres ou de béton sur la rive.
  4. À m’abstenir de nourrir ou de domestiquer les canards et tout autre oiseau aquatique de même que les animaux sauvages.
  5. À éviter de jeter des déchets ou d’effectuer tout déversement dans l’eau.
  6. À m’abstenir d’arracher les plantes aquatiques.
  7. À éviter l’utilisation d’un éclairage puissant qui nuirait à la quiétude des résidents et à la campagne de pollution lumineuse mise en place par l’Observatoire du Mont Mégantic.
  8. À prioriser l’utilisation d’un moteur électrique ou, à défaut, d’un moteur à quatre temps.
  9. À limiter ma vitesse près de la rive de manière à respecter les nageurs et les conducteurs d’embarcation non motorisée.
  10. À limiter ma vitesse près de la rive afin de réduire les vagues qui créent de l’érosion sur les rives et qui font remonter les sédiments.
  11. À respecter la quiétude de mes voisins.
  12. À signaler toute inquiétude ou situation qui pourrait nuire à la protection de l’eau : equipe@lacmiroir.com
  13. À inviter mon entourage à poser des gestes concrets pour protéger, restaurer et mettre en valeur le lac Miroir.